[Islande 2016] – Jour 17 : Autour du Snaefell

J’ai eu froid cette nuit. Comme on n’était plus sur le glacier, j’ai un peu flambé et j’ai dormi en caleçon… Obligé de le remettre en fin de nuit.

Réveil à 8h et personnellement, je me sens vidé et démotivé. On a le sentiment d’avoir déjà fini le trek. La section glacier était l’apothéose et ce qui nous attends n’était pas prévu, on ne sait pas à quoi s’attendre mais bon, on verra bien !

Théoriquement, il nous reste 3 jours de marche, mais on ne sait pas trop quoi faire… Tout dépend des informations que l’on obtiendra au refuge de Snaefell. On émerge doucement sous un ciel nuageux mais lumineux. On rejoint la trace qui fait le tour du Snaefell puis on prend la direction du refuge. Si le Snaefell est majestueux et imposant avec ses nombreux glaciers qui surplombent les vallées alentours, le paysage ne m’emballe pas des masses et j’ai l’impression que le sentiment est partagé. On a vécu tellement d’émotions les 2 derniers jours !

D’après les cartes de que l’on avait, le refuge de Snaefell pourrait contenir quelques denrées alimentaires dont une à base de malt et d’houblons. Quelle déception quand on arrive au camp. Il est minuscule, on avait imaginé quelque chose de beaucoup plus grand ! Il n’y a pas grands monde dans ce secteur.

Dans l’idée on espère pouvoir prendre un bus puis redescendre vers le Sud Est et essayer de reprendre la fin du trek.

On trouve le warden et on lui demande plusieurs infos :

  • Il y a-t-il un bus qui passe dans le coin ?
  • Qu’en est-il du trail qui fait le tour du Snaefell ?
  • Comment sont les hotspot de Laugarfell ?

Ah oui. J’ai oublié de préciser ça. En fait, on a vu qu’il y avait des sources d’eaux chaudes dans un lodge un peu plus au Nord, c’est une des possibilités pour terminer le trek.

Il n’y a pas de bus qui passe au Snaefell, du coup, il faut remonter jusqu’à Egiilstadir si on veut pouvoir revenir dans l’Ouest du pays.

Nous discutons un peu avec le gardien et on lui dit que l’on vient de traverser le Bruajökull et que cela s’est bien passé. Il dit qu’il était au courant et qu’il devait prévenir les gardiens de Drekki de notre arrivée, vu que l’on ne s’est pas présenté à celui de Sigurdurskali.

Le refuge de Snaefell

Le refuge de Snaefell

Glacier du Snaefell

Glacier du Snaefell

Camp de Snaefell

Camp de Snaefell

Snaefell

Snaefell

Partie Nord du Snaefell

Partie Nord du Snaefell

Un peu de pierrier

Un peu de pierrier

Un peu de pierrier II

Une belle rencontre !

Une belle rencontre !

On profite de notre halte pour prendre une douche bien chaude (et illimitée) et on se fait une tite bouffe également au chaud. Il y a tout un groupe d’Allemandes bruyantes dans le refuge, on est un peu déconnecté de la réalité.

J’ai reçu des nouvelles de Jeff, il semble qu’il passe par le Nord du Snaefell, on va donc peut être se croiser ! Enfin ! Ça c’est serait vraiment cool !

Nous reprenons notre route en longeant le Snaefell par l’ouest, direction le Nord. J’ai repéré un ptit lac où nous pourrions bivouaquer. On suit un balisage jaune dans un premier temps puis on le quitte pour un pierrier instable et en haut du dit pierrier, nous apercevons 5 rennes qui gambadent dans la mousse verte à une centaine de mètre.

On est aux anges ! On essaye de le prendre en chasse mais les bêtes sont farouches comme c’est pas permis, impossible de s’approcher !

Nous arrivons près du lac de « pas de nom » et au moment où la tente est montée sur une plateforme surplombant l’étendue d’eau, il se met à pleuvoir. Timing parfait, on se jette dans nos duvets et on glandouille, bouquinant, grignotant etc.

Rennes Islandais

Rennes Islandais

Bivouac au-dessus du Lac

Et une bonne ptite bouffe !

Et une bonne ptite bouffe !

En pleine nuit

En pleine nuit

Carte et topographie

Jour 17: Le Snaefell

Galerie Photos

Les commentaires sont fermés