3e jour: Direction Akureyri

Camping de Reykjavik au matin

C’est bon, on l’a bien récupéré et il est forme! C’est le principal car quelques jours auparavant ca n’était pas gagné pour gaetan.. Passons sur ces détails, on part du camping pour l’aéroport. On se pointe vers la zone du terminal, des avions partout, des logos Icelandair, on est bon! Je vais demander à l’intérieur d’un hôtel où est la zone d’embarquement, le type me dit que l’on est pas du tout au bon endroit, c’est de l’autre coté!! à 3km à pied, or il nous reste 30 minutes pour y aller!! je lui demande d’appeler un taxi qui arrive en speed et nous conduit à l’heure! Ouf! on a failli raté notre avion…

On prend notre avion, un ptit coucou à hélice, et c’est parti pour 45 minutes de vol pour rallier Reykjavik à Akureyri! Le vol est superbe, pas un nuage, la vue est magnifique! On atterrit vers 10h, et on doit maintenant aller au lac Myvatn, qui sera le départ de notre trek! Bien sûr, l’aéroport n’est pas à côté de la station de bus, il faut marcher un peu! Un type nous emmènes tous les 4 à la station de bus d’Akureyri. Il nous faut envoyer le colis!! Bien sûr le seul bus de la journée est parti il y a une demi heure… On a donc la journée pour faire du stop et aller au lac Myvatn. On décide de se faire un Iceland Express, le premier groupe de deux qui arrive paie l’apéro. Puisque l’anglais de Riquette et Baron laisse à désirer, Gaetan se met avec Baron et moi avec Riquette. 1ère mission avant de partir, trouver du gaz. Chose faite on part se poster sur la nationale 1 à la sortie de la ville, toujours sous le soleil! On opte pour marcher en même temps et se poser plus loin. Gaetan et Baron vont demander directement à la station essence. Le coin est plutôt sympa, on est à coté d’un fjord et il fait super beau.

Eyjafjordur, le fjord près d’Akureyri

Gaetan et Baron se fond prendre par une famille qui les emmène directement à Reykjahlid. Ils nous passent devant.. Grrr… Mais une voiture s’arrête juste après eux, un islandais qui transporte une énorme transmission dans son coffre (très important comme détail n’est-ce pas? Beh oui car il faut que l’on mette nos sacs sur Riquette;)). Il me dit qu’il va à Husavik, ce qui n’est pas franchement sur la route. Il nous lâche à 50km, dans un coin pommé. Mais l’avantage c’est que l’on suivait Gaetan et Baron, et on les as vu tourner vers la cascade de Godafoss.

Godafoss, une cascade plutôt pas mal! Photo de Gaetan

On les as donc doublé! Mais bon ils vont bien profiter puisqu’ils vont voir la cascade… Pas grave on en verra d’autre! On poireaute donc à la station essence, et il nous repasse devant ces ptits salauds! C’est trop bon, un vrai Iceland express!

Où sommes nous?

Au bout d’un quart d’heure, un gars en 4×4 s’arrête, un américain venu pêcher dans les rivières d’Islande pendant une semaine. Bière au volant (ça va c’est de la pisse à 2,5%), très sympa, il nous dit que étant jeune il faisait ce genre de trip, il prend donc souvent des autostoppeurs! Ne sachant pas exactement où est le camping, il nous dépose au sud du lac de Myvatn, seulement le camping est à Reykjahlid, au nord. Il nous reste encore 15km et les autres sont déjà arrivés. Un couple de jeune Islandais nous prends dans leur gros 4×4, super sympa également!

1er chauffeur entre Akureyri et nulle part!


Nos 3e chauffeurs

On arrive enfin au camping ou on retrouve nos potes! On se pose et il faut s’occuper du colis, encore… c’est bon on le dépose à l’office de tourisme et pour 2000 couronnes, ils nous l’envoient à Drekki! Enfin débarrassé! Comme il est encore tôt, on décide de se faire une ptite marche, le cratère de Hverfell qui est juste à côté, ça nous mettra en jambe! Environ 15 km de marche. Parfait!

Camping de Reykjahlid, avec le lac Myvatn en fond.


Au bord du cratère de Hverfell

Après notre balade, on se pose au camping, bouffe et au lit! Demain on doit se lever tôt pour atteindre le début de notre trek!

Le cratère Hverfell et le lac Myvatn en toile de fond

Suivant–>

Les commentaires sont fermés