8e étape: Onda – Vizzavona

Précédent

Ressenti de l’étape

      • Une belle étape sans difficultés réelles. Profitez des vasques et de la cascade au niveau de la passerelle de Turtellu! A Vizzavona, vérifiez bien les tickets de caisse avant de payer!!

Réveil à 5h. Ptit déjeuner face au soleil levant en contemplant les orteils des randonneurs bruyants de la veille qui sortent de leur tente pourrie. Envie de Taper dedans!

On quitte le champs pour remonter le talus qui nous amène sur la ligne de crête. Il y a énormément de vent, cela souffle beaucoup! On s’arrête un instant histoire de voir si le temps se calme.

On quitte le campement, direction Vizzavona!!

On quitte le campement, direction Vizzavona!!

La route des crêtes de la veille en face.

La route des crêtes de la veille en face.

Cette étape est la dernière du GR Nord (pour les warriors). Vizzavona marque la limite avec le GR Sud. On arrivera donc à un petit patelin et ce soir, on se fait plaisir avec un bon restau vu qu’ils doivent accepter la carte bleue.

Du vent froid sur les crêtes

Du vent froid sur les crêtes

vlcsnap-2013-11-15-18h12m19s174

Vent de travers

Vent de travers

Cela grimpe gentiment

Cela grimpe gentiment

Le soleil pénètre la vallée

Le soleil pénètre la vallée

Arrivée à un petit col, on remarque une plaque commémorative. Un skieur, Jean Pierre Etienne,s’est tué en 2003. En ski sur le GR 20, c’est du haut niveau! On fait un arrêt barres énergétiques et on repart.

Dans le mal?

Dans le mal?

RIP

RIP

L’ascension continue en courbes de niveau le long de grandes dalles de granite pour atteindre la Bocca Muratellu (2020m) et sortir ainsi de l’ombre. C’est le point culminant de l’étape d’aujourd’hui, il suffit maintenant de descendre vers Vizzavona.

Pause

Pause

La Bocca Muratellu

La Bocca Muratellu

Le sentier longe les rives de l’Agnonne jusqu’à la passerelle de Turtellu. Magnifique! Une belle cascade a creusé la roche et formée une belle vasque d’un bleu profond… Il n’y a personne… Ni une ni deux, on en profite et on se cale au soleil…. On lézarde, on se baigne dans l’eau fraîche et revigorante, on mange, on profite…. 2 heures de pause magique! Personne n’ose se poser à coté de nous, on est vraiment tranquille…

TS_P1020718 TS_P1020713 TS_P1020711 TS_P1020707 TS_P1020698

Underwater

Underwater

Après une bonne tartiflette lyophilisée, on reprend notre marche. Et c’est le drame… La proximité très proche avec Vizzavona induit une influence accrue le long ruisseau! La moindre vasque est pris d’assaut… Cela crie, cela pique nique, cela pollue, cela marche en sandale dans le pierrier… Bref retour à la civilisation…C’est l’usine, touristes, beaufs, randonneurs, gosses, tout y est… Finie la tranquillité de la cascade. Encore une fois, on est fier de nous, on s’est arrêté au bon moment!!

C’est l’apothéose lorsque l’on arrive à une passerelle accolée à un bar…

No comment

No comment

On est en fait sur le chemin de la Cascade des Anglais, un spot ultra touristique. On regarde avec un air dégoûté, blasé et un peu de méchanceté, tout ces touristes qui s’entassent autour de ces vasques plus belles les unes que les autres… Nous aussi, on veut se baigner! Mais pas avec tout ces C***. On furète, on cherche, on tourne la tête à droite à gauche et là, à 100m en aval de la passerelle, une vasque ensoleillée dépourvue de touristes bedonnants. Un peu d’escalade et nous voilà loin du tumulte ambiant qui règne en amont… Une vasque rien que pour nous deux, instants de bonheur…

La voilà, notre havre de paix

La voilà, notre havre de paix

Elle n'est pourtant pas si loin!

Elle n’est pourtant pas si loin!

TS_P1020740

TS_P1020741

Vizzavona nous attends et l’on reprend la route. Oui, ce n’est plus un sentier mais un boulevard qui nous amène au village. Il faut bien ça pour charrier le flot de touristes à la cascade. La marche à la rude, le manque de confort, l’effort, nous rendent un peu médisant vis à vis de nos congénères touristes qui ont choisi des vacances plus « cool »… Après avoir croisé la plaque de Jean Pierre Etienne sur le col, on s’imaginait trouver la même sur cette route en gravier « Kévin Dunord, mort sur le coup après avoir trébuché sur un cailloux alors qu’il entamait la montée vers la cascade en tongs et bourré comme un coin! »Bouhhh, on est vraiment pas sympa…. La route de gravier se transforme en macadam et l’on arrive à la gare de Vizzavona et le bivouac.

Vizzavona

Vizzavona

7euros50, le plus cher de tout le GR, mais bon il y a des douches chaudes et des toilettes propres

7€50, le plus cher de tout le GR, mais bon il y a des douches chaudes et des toilettes propres

Vizzavona

Vizzavona

On arrive au campement.

  • « Bonjour, c’est vous le gardien du campement?
  • Je ne suis pas le Gardien, je suis le parton ici, c’est moi qui ai décidé de faire un camping ici... »
  • Ok, patron, alors on peut s’installer?
  • oui, suivez moi…« 

Un corse pur souche, mais plus sympa que les derniers rencontrés! Installation et on va faire des courses près des quelques habitations que composent Vizzavona. Le type à l’épicerie est vraiment cool! Très sympathique, il accepte même la carte bleue, c’est parfait vu que l’on est bientôt en rade de liquide. On fait le plein de saucisson et de bière et de bouffe accessoirement. Le type compte de tête et nous entubes de 2 bières… Cela commence bien…

Apéro et on s’installe au Restaurant « Le chef de Gare » sur les conseils d’un internaute. On commande le menu du jour, charcuterie en entrée puis daube de sanglier et je me rappelle plus du dessert… En face de nous, 3 hommes habillés façon trail, que l’on aura l’occasion de reparler par la suite.

Les serveurs sont rapides, aimables (à la manière corse). Tout est parfait! On rentre repus avec une petite pensée pour Franck et JB qui doivent récupérer leur voiture et terminer leur périple en Sardaigne!

En retrouvant les tickets de caisse du restaurant, on s’apercevra 2 jours plus tard que l’on a payé 2 bières de plus… Donc, un conseil vérifiez bien le ticket et attendez avant de payer!

L’étape

8e étape: Onda - Vizzavona

8e étape: Onda – Vizzavona

Galerie Photo –> ICI

Suivant

Les commentaires sont fermés